FATIMA

Ce qui est toujours limpide et d’une rare intelligence du coeur, c’est la voix de Philippe Faucon. Elle est douce et juste. C’est un cinéaste à parole ténue et forte, il possède une humilité du regard qui s’accompagne d’une présence au monde, délicate et puissante en même temps. Quelque chose qui relève d’une politique des corps. J’ai toujours admiré son amour des comédiens, si palpable sans hystérie aucune. Il les aime et les filme avec une farouche sobriété et écoute qui me fait assister à la puissance d’incarnation de ces anonymes, combattants de leurs vies.

2048x1536-fit_philippe-faucon-dirige-soria-zeroual-fatima390048.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Fatima de Philippe Faucon en salle depuis le 7 octobre 2015, 1H19, France.

Fatima vit seule avec ses deux filles : Souad, 15 ans, adolescente en révolte, et Nesrine, 18 ans, qui commence des études de médecine. Fatima maîtrise mal le français et le vit comme une frustration dans ses rapports quotidiens avec ses filles. Toutes deux sont son moteur, sa fierté, son inquiétude aussi. Afin de leur offrir le meilleur avenir possible, Fatima travaille comme femme de ménage avec des horaires décalés. Un jour, elle chute dans un escalier. En arrêt de travail, Fatima se met à écrire en arabe ce qu’il ne lui a pas été possible de dire jusque-là en français à ses filles.

Deux entretiens accordés au journal Télérama :

durant le festival de Cannes mai 2015 : http://www.telerama.fr/festival-de-cannes/2015/mes-heroines-ont-en-commun-la-necessite-de-s-affirmer-philippe-faucon-realisateur-de-fatima,127028.php

lors de sa sortie nationale en France le 7 octobre 2015 : http://www.telerama.fr/cinema/philippe-faucon-realisateur-de-fatima-les-films-francais-sont-en-decalage-avec-la-societe,132272.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *